Tempérer l’empathie et développer la compassion

Pour expliquer la différence entre les deux, le mieux est de ce référer au moine bouddhiste Matthieu Ricard, un home doté d’une capacité légendaire à contrôler ses propres pensées.

Récemment Ricard à été invité par la Neurologue Tania Singer à passer une matinée dans son appareil IRM. Singer se demandait ce qui se produisant dans notre cerveau lorsque nous éprouvions de l’empathie. Et surtout, elle se demandait si il existait une alternative.

La veille à la demande de Singer, Matthieu Ricard avait visionné un documentaire sur des orphelins abandonnés dans une institution en Roumanie. Lorsque, le lendemain, on lui enfourna le cerveau dans la machine, Singer lui demanda de repenser à leurs regards vides. A leurs corps tout maigres. Ricard tenta de se représenter le plus intensément possible ce que ressentaient ces enfants.

Une heure plus tard, il était  complètement vidé.
En effet, c’est ce que produit l’empathie. Elle nous exténue.
Continuer la lecture

Spread the love

Savez vous pourquoi le mental s’accroche à la négativité ?

Le problème, avec les mots toxiques et blessants prononcés lors d’un déluge émotionnel entre deux personnes, c’est que le mental a du mal à oublier les propos tenus sous le coup de l’émotion. Il s’y accroche, il n’abandonne pas, il n’arrive pas à lâcher prise. Il se les répète sans cesse en se demandant :
EN EST-IL VRAIMENT AINSI ?

VOULAIT-IL OU VOULAIT-ELLE VRAIMENT DIRE CELA?
SUIS-JE VRAIMENT COMME CECI OU COMME CELA ?

LE MENTAL S’ACCROCHE A LA NEGATIVITE

Tandis qu’il oubli très facilement les moments positifs et heureux, il renonce rarement aux épisodes négatifs. Une étape importante consiste à éviter de tenir des propos émotionnellement chargés de manière indirecte. Dans un partenariat et dans toutes nos relations avec les autres, nous devons être extrêmement vigilants à ce que nous disons et comment nous le disons. Écoutez le ton de la voix que vous utilisez et vérifiez que vos paroles ne sont pas chargées , qu’à travers le ton de votre voix ne perce pas l’intention délibérée d’en dire plus que les mots eux-mêmes.

Apprenez à déceler quand vos émotions s’infiltrent dans le son de votre voix. Exercer vous à résister à la tentation d’envoyer des commentaires chargés de piques délibérément blessantes. Celles-ci fonctionnent comme « des flèches émotionnelles » pouvant déclencher les émotions de l’autre. Évitez de faire des remarques qui, vous le savez d’avance, vont contrarier ou blesser l’autre. Les émotions viennent toujours avec une charge (c’est de la pure énergie) aussi, il est facile de les détecter dans votre voix, dans votre corps. L’autre va s’emparer de la vibration négative que vous lui transmettez « comme une éponge » et qui résonne avec ses propres sentiments refoulés, incitant ainsi les émotions à prendre vie.

Attention cela peut devenir une addiction émotionnelle très toxique dans la relation et même la détruire. 

Une autre astuce est de visiter nos émotions et d’y faire face. Derrière la colère se cache la peur et la peur est le contraire de l’amour.

CONSEILS
Ne prenez pas pour vous les émotions des autres, mêmes si vous en êtes le facteur déclenchant !

Ne dites pas aux autres qu’ils sont émotionnels
Devenez un observateur des comportements émotionnels.

LORSQUE NOUS FACE AUX ÉMOTIONS SANS EN DÉVERSER LE VENIN SUR LES AUTRES, ELLES NOUS APPORTENT DES ÉLÉMENTS IMPORTANTS DE COMPREHENSION. Y FAIRE FACE NOUS PERMET DE POSER DES MOTS ET DES ACTIONS PLUS JUSTES.

TOUT CE QUE NOUS FUYONS NOUS POURSUIS§
TOUT CE A QUOI NOUS FAISONS FACE S’EFFACE !

Vous pouvez mettre en lumière ce qui agit malgré vous de façon inconsciente. Si l’inconscient existe comment le libre arbitre peut-il exister ?

PRISES DE RENDEZ-VOUS

Spread the love

Qu’est ce que la spiritualité ?

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Pour éviter toutes les sources de conflits liés aux dogmes religieux voici un enseignement d’une grande clarté qui lève le secret sur la spiritualité par SriSri Ravi Shankar 

Spread the love

Confinement & connexion avec soi

Le confinement peut être une opportunité pour faire une connexion
avec soi-même !

Ça veut dire quoi ?

On peut établir une connexion à trois niveaux différents :
1 – avec soi-même 
2 – avec d’autres personnes 
3 – avec la nature

La connexion avec soi-même est fondamentale pour toutes les autres formes de connexion. La connexion avec soi-même signifie que vous dites fondamentalement oui à qui vous êtes. Vous vous estimez suffisamment pour que les autres vous prennent au sérieux et vous écoutent. Vous avez de l’amour pour vous, à la base. Même si vous n’êtes pas parfait-es, même si vous avez des émotions ou des pensées négatives, cet amour pour vous-même vous conduit à un « oui » profond et à une volonté de comprendre vraiment d’où vient la négativité et comment vous pouvez vous guérir.

À partir de cette solide fondation d’estime de soi, une attitude compréhensive envers les autres se crée naturellement. Si vous acceptez vraiment de plonger en vous-même et que vous développez une meilleure compréhension de votre humanité, vous percevrez les autres d’une manière plus douce et tolérante. Vous serez plus généreux-ses, plus ouvert-es et vous serez moins enclin-es à juger. Cette attitude accroît votre faculté à lâcher prise sur tout comportement inauthentique et hypocrite envers les autres et vous pourrez vous ouvrir véritablement à vos expériences et à celles des autres. C’est enrichissant pour les relations et vous reconnaissez cela à la joie qu’un véritable contact vous donne.

Comment faire pour se connecter à soi-même ?

Observez-vous sans jugement, respirez à partir de votre cœur, écoutez votre corps, vos sensations et votre « petit moi jacasseur » est déjà un bon début de rencontre et de connexion avec soi !  C’est cela le début d’un travail sur soi, cela se fait sans effort.

Spread the love

Le cerveau pendant le confinement

Le saviez-vous, tout individu qui adopte une attitude mentale passive annihile graduellement ses performances intellectuelles. Tout effort cérébral lui devient pénible et se traduit par des résultats de plus en plus médiocres. Dans les cas les plus extrêmes, il devient progressivement incapable d’exercer son potentiel de réflexion.

Pour votre propre bien, nous vous conseillerons toujours d’entretenir vos facultés intellectuelles en vous adonnant à la lecture, à la réflexion et à la méditation. En ce sens, il est important d’éviter de passer trop de temps à vous « évader » devant un écran de cinéma, de télévision, d’ordinateur ou de smartphone, car cela amoindrit à long terme nos processus mentaux et porte atteinte à notre pouvoir de concentration. Pour prendre une autre analogie, il est vrai qu’il est plus facile de regarder quelqu’un travailler que de le faire soi-même. Pourtant la satisfaction que procure l’activité, qu’elle soit physique ou mentale, est beaucoup plus grande que celle que l’on éprouve dans la passivité ou le laxisme. Bien évidemment il est important de se réserver des périodes de repos et de distraction, car elles constituent une nécessité pour se changer les idées et se régénérer sur tous les plans. Cependant, il est important que de telles périodes ne doivent pas devenir systématiques et donner lieu à une indolence maladive, ce qui constitue en soi une pathologie.

Prenez grand soin de vous

Spread the love

Choisir ses pensées……. ses paroles…..et ses silences

pensee

Beaucoup d’entre nous savent les effets bénéfiques de la méditation sur notre santé et notre part d’influence sur le monde en fonction de nos pensées , nos paroles et de nos silences. Tout à un impact sur nous même et sur l’environnement immédiat ou élargi.

Après votre méditation matinale, accueillez cette inspiration sans réfléchir. Présentez vous au niveau du 3ème œil et observez ce qui se présente. (Une image, un énoncé, une inspiration) Sans réflexion, sans aucun effort, accueillez simplement ce qui se présente.

Ensuite, créer une pensée, sous la forme d’un énoncé intérieur qui vous convient (exemple je me souviens…..)

Prenez conscience que nous choisissons nos pensées, certaines sont choisies dans le subconscient, d’autre en conscience. Quoi qu’il en soit, quelque soit l’influence extérieure qui la stimule, éveille ou génère cette pensée, la pensée est notre. Et chacune de nos pensées du jour comme de la nuit, influence directement notre vie.

Alors, si vos pensées se présentent de l’inconscient vers vous, il vous appartient de savoir quoi en faire. Si une pensée  survient de votre inconscient et qu’elle ne vous convient pas, une pensée destructrice, de désolation de vous ou d’autres, alors vous avez la possibilité de la renverser ou de la maintenir et de l’observer. Quoi qu’il en soit, elle aura un impact.

Deux éléments sont intéressants, lorsqu’une pensée négative ou destructrice se présente, le premier est que nous avons le choix de laisser aller, et même plus encore de l’approfondir. Cela signifie donc que nous lui permettons d’exister, que ce soit pour un bref instant ou un moment plus nourri de notre part. Cela signifie que , même lorsque nous ne faisons que laisser aller la pensée sans vouloir la nourrir, nous lui permettons d’exister. Nous lui permettons donc à un niveau ou à un autre.

regarder nos pensées

Alors que nous avons le choix, lui permettre d’exister ou la renverser par notre propre pensée. Par notre propre choix.

Le deuxième élément, est de choisir de plus en plus consciemment nos pensées.

Il en est exactement de même pour nos paroles, sauf que celles-ci ne viennent pas de notre inconscient. La pensée sous-jacente à nos paroles peut surgir de l’inconscient et influencer notre expression verbale. Maintenant, à l’étape ou nous sommes, ce que vous exprimons ne peut plus être une parole non choisie. Mesurons donc l’impact de nos mots, de nos silences,  aussi bien sur nous même que sur les autres.

Alors chaque jour, je vous invite à choisir vos pensées vos paroles et vos silences en cohérence avec vos choix de vie

 

VOUS SOUHAITEZ  PRENDRE RENDEZ-VOUS, AVOIR PLUS D’INFORMATIONS SUR LES PRESTATIONS?  LES ACTIVITÉS? ICI

     APPELEZ AU   01 47 35 04 85  

capture-d-e-cran-2016-09-20-a-21-25-14

Spread the love