Est-ce un bien, est-ce un mal ? Comprendre quelqu’un ne veut pas dire qu’on l’approuve!

PAS FACILE D’ÊTRE JUSTE AVEC AUTRUI QUAND ON Y COMPREND RIEN !

Notre intelligence. La raison. La rationalité. Notre capacité à relativiser - un processus psychologique  qui active en fait d'autres réseaux cérébraux.  Si nous cherchons à comprendre quelqu'un grâce à notre intelligence, cela active le "cortex préfrontal" la partie de notre cerveau juste derrière le front, qui est extrêmement développée chez l'être humain. Bien que parfois nous n'agissons pas du tout de façon rationnelle et maîtrisée. Dans la vie quotidienne, nous employons sans cesse des arguments et des preuves rationnelles. Nous avons édifié une société qui croule sous le poids des lois, des règles et des conventions. Les gens savent bien mieux penser que nous le pensons. Notre intelligence n'a rien d'une fine couche qui recouvrirait notre nature émotive. C'est une composante essentielle de ce que nous sommes. C'est ce qui fait de nous des humains. 

Continuer la lecture

Spread the love

Tempérer l’empathie et développer la compassion

Pour expliquer la différence entre les deux, le mieux est de ce référer au moine bouddhiste Matthieu Ricard, un home doté d’une capacité légendaire à contrôler ses propres pensées.

Récemment Ricard à été invité par la Neurologue Tania Singer à passer une matinée dans son appareil IRM. Singer se demandait ce qui se produisant dans notre cerveau lorsque nous éprouvions de l’empathie. Et surtout, elle se demandait si il existait une alternative.

La veille à la demande de Singer, Matthieu Ricard avait visionné un documentaire sur des orphelins abandonnés dans une institution en Roumanie. Lorsque, le lendemain, on lui enfourna le cerveau dans la machine, Singer lui demanda de repenser à leurs regards vides. A leurs corps tout maigres. Ricard tenta de se représenter le plus intensément possible ce que ressentaient ces enfants.

Une heure plus tard, il était  complètement vidé.
En effet, c’est ce que produit l’empathie. Elle nous exténue.
Continuer la lecture

Spread the love

Derrière les masques, guérir de nos blessures intérieures

ACCEPTER NOS MASQUES POUR GUÉRIR DE NOS BLESSURES INTÉRIEURES

D’après le concept de lise Bourbeau, nous portons tous des masques et ces derniers sont le reflet de nos blessures intérieures.

Nos interactions dans nos relations parfois réveillent nos blessures . Selon cette étude, nous avons 5 blessures essentielles que nous portons a différents niveaux.

 

  1. LE REJET
  2. L’ABANDON
  3. L’HUMILIATION
  4. LA TRAHISON
  5. L’INJUSTICE

 

LE REJET

Lorsque votre blessure du rejet est activée, vous mettez le masque de fuyant. Celui-ci vous porte à vouloir fuir la situation ou la personne avec qui vous croyez avoir du rejet, par peur de paniquer et vous sentir impuissant. Ce masque peut aussi vous convaincre de vous sentir invisible en vous retirant à l’intérieur de vous-même, en ne faisant Continuer la lecture

Spread the love

Comprendre et surmonter la crise dans le couple

COMPRENDRE CELA COMMENCE PAR COMPATIBILITÉ INTERPERSONNELLE DU COUPLE AU GROUPE ET INVERSEMENT

Car un couple c’est un ensemble d’individus. La base, c’est l’indice sociopsychologique de la cohésion d’un groupe qui reflète la possibilité d’une communication sans conflit et la concertation au cours des activités communes. Dans les trois besoins essentiels.

 APPARTENIR A UN GROUPE EN GÉNÉRAL

La différence entre un groupe et un regroupement tient au fait que les membres d’un groupe ont des liens affectifs entre eux.  Ces liens se créent à travers des expériences significatives que les membres vivent en commun. Dans la phase de formation, il peut s’avérer difficile pour le groupe de fonctionner, avant que les liens se soient réellement tissés entre les hommes et les femmes. « A savoir que le mot liens, ne signifient pas dans cette dynamique de groupe, ne recherche pas forcement une relation amoureuse ». Certains schémas de comportement inhérents à la « dynamique » d’un groupe peuvent survenir et nuire à l’établissement d’un climat sain, productif et satisfaisant.

Pour un groupe nouvellement constitué, le pouvoir et la prise de décision représentent deux des facteurs les plus délicats à gérer. En effet, les groupes peuvent littéralement s’embourber dans le processus décisionnel et tourner en rond. Cette situation est généralement plus marquée par manque de cadre, de repère.  Les évènements dérangeants qui surviennent durant cette phase peuvent aller jusqu’à provoquer l’éclatement du groupe.

Cependant, les groupes qui passent à travers cette étape peuvent s’avérer des plus efficaces et des plus satisfaisants pour leurs membres. 

Cet article comporte trois objectifs. Continuer la lecture

Spread the love

LA PEUR DE L’ABANDON, UNE BLESSURE SILENCIEUSE ET ATTRISTANTE!

L’ABANDON

Abandonner quelqu’un, c’est le quitter, le laisser, ne pas vouloir s’en occuper. Plusieurs personnes confondent le rejet et l’abandon.

La blessure vécue dans le cas d’un abandon se situe davantage au niveau de l’avoir et du faire plutôt qu’au niveau du être comme c’est le cas dans la la souffrance du rejet.

Les personnes souffrants d’un manque d’abandon, parlent souvent d’un manque de communication de la part de leur parent Continuer la lecture

Spread the love

C’est quoi la responsabilité? Est-ce que ça s’apprend ?

 

APPRENDRE LA RESPONSABILITÉ

 

Avance, mais n’avance pas dans la direction vers laquelle ta peur te pousse « RUMI »

 

Le mot « responsabilité » est aujourd’hui employé dans le sens du devoir. Et pourtant il est important de se libérer du sens du devoir en faveur de l’honnêteté et de l’intégrité.

Ce mot « responsabilité » peut avoir en effet de vilaines conations. Il peut évoquer le « devoir » ou les « règles » que l’on nous a souvent stupidement imposées et que nous avons suivies ou suivons encore, parce que l’on nous a dit que telle était la manière « juste » et « appropriée » de vivre. Mais la responsabilité& authentique signifie que nous avons conscience de l’impact de nos actions et que nous sommes déterminés à ressentir la façon dont notre comportement affecte les autres.

Responsabilité signifie: Continuer la lecture

Spread the love

Savez vous pourquoi le mental s’accroche à la négativité ?

Le problème, avec les mots toxiques et blessants prononcés lors d’un déluge émotionnel entre deux personnes, c’est que le mental a du mal à oublier les propos tenus sous le coup de l’émotion. Il s’y accroche, il n’abandonne pas, il n’arrive pas à lâcher prise. Il se les répète sans cesse en se demandant :
EN EST-IL VRAIMENT AINSI ?

VOULAIT-IL OU VOULAIT-ELLE VRAIMENT DIRE CELA?
SUIS-JE VRAIMENT COMME CECI OU COMME CELA ?

LE MENTAL S’ACCROCHE A LA NEGATIVITE

Tandis qu’il oubli très facilement les moments positifs et heureux, il renonce rarement aux épisodes négatifs. Une étape importante consiste à éviter de tenir des propos émotionnellement chargés de manière indirecte. Dans un partenariat et dans toutes nos relations avec les autres, nous devons être extrêmement vigilants à ce que nous disons et comment nous le disons. Écoutez le ton de la voix que vous utilisez et vérifiez que vos paroles ne sont pas chargées , qu’à travers le ton de votre voix ne perce pas l’intention délibérée d’en dire plus que les mots eux-mêmes.

Apprenez à déceler quand vos émotions s’infiltrent dans le son de votre voix. Exercer vous à résister à la tentation d’envoyer des commentaires chargés de piques délibérément blessantes. Celles-ci fonctionnent comme « des flèches émotionnelles » pouvant déclencher les émotions de l’autre. Évitez de faire des remarques qui, vous le savez d’avance, vont contrarier ou blesser l’autre. Les émotions viennent toujours avec une charge (c’est de la pure énergie) aussi, il est facile de les détecter dans votre voix, dans votre corps. L’autre va s’emparer de la vibration négative que vous lui transmettez « comme une éponge » et qui résonne avec ses propres sentiments refoulés, incitant ainsi les émotions à prendre vie.

Attention cela peut devenir une addiction émotionnelle très toxique dans la relation et même la détruire. 

Une autre astuce est de visiter nos émotions et d’y faire face. Derrière la colère se cache la peur et la peur est le contraire de l’amour.

CONSEILS
Ne prenez pas pour vous les émotions des autres, mêmes si vous en êtes le facteur déclenchant !

Ne dites pas aux autres qu’ils sont émotionnels
Devenez un observateur des comportements émotionnels.

LORSQUE NOUS FACE AUX ÉMOTIONS SANS EN DÉVERSER LE VENIN SUR LES AUTRES, ELLES NOUS APPORTENT DES ÉLÉMENTS IMPORTANTS DE COMPREHENSION. Y FAIRE FACE NOUS PERMET DE POSER DES MOTS ET DES ACTIONS PLUS JUSTES.

TOUT CE QUE NOUS FUYONS NOUS POURSUIS§
TOUT CE A QUOI NOUS FAISONS FACE S’EFFACE !

Vous pouvez mettre en lumière ce qui agit malgré vous de façon inconsciente. Si l’inconscient existe comment le libre arbitre peut-il exister ?

PRISES DE RENDEZ-VOUS

Spread the love

Les 4 archétypes liés à la survie

En cette époque troublée , un changement dans notre façon de vivre se fait ressentir. Notre mécanisme de survie est très sollicité. Aussi je vous propose de découvrir nos 4 archétypes liés a notre survie pour vous aider a avancer plus sereinement et en conscience des troubles et des ascenseurs émotionnels que beaucoup ressentent. 

LES 4 ARCHÉTYPES DE SURVIE : L’ENFANT, LA VICTIME, LA PROSTITUÉE, LE SABOTEUR

Chaque audios de cet article correspond un les des 4 archétypes. n’hésitez pas partager autour de vous, ces audios peuvent être une aide précieuse pour vos amis.

Si vous souhaitez allez plus loin,  n’hésitez pas à prendre RDV pour connaitre la roue de vos 12 archétypes qui œuvrent dans votre vie.

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de Soundcloud.

Charger le contenu

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de Soundcloud.

Charger le contenu

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de Soundcloud.

Charger le contenu

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de Soundcloud.

Charger le contenu

 

Spread the love

LE BESOIN D’ATTACHEMENT CHEZ L’ENFANT

LE PLUS GRAND DÉSIR DE TOUT ÊTRE HUMAIN EST D’AIMER ET D’ÊTRE AIME. Mais pas n’importe comment !

Nous souhaitons trouver la personne devant laquelle on pourra laisser tomber les masques, celles qui acceptera sa propre vulnérabilité. Et si quelqu’un tente de vous faire croire le contraire, c’est un fieffé menteur !

Pourquoi ce n’est pas si simple …. Parce que votre plus grand désir vous confronte aussi à votre plus grande peur : Celle d’être rejeté, abandonné, dominé, envahi, abusé, blessé, trahi, humilier, puni, incompris …

Selon la blessure que votre enfance et votre sensibilité propre ont exacerbé.

Il est donc très important de comprendre le besoin d’attachement chez l’enfant, car l’enfant est en devenir un adulte et en chaque adulte l’archétype de l’enfant est toujours présent .

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de Soundcloud.

Charger le contenu

 

Une thérapie sur la roue archétypales peut vous permettre de comprendre aussi quel profils amoureux vous avez développé et comment bien vivre votre relation amoureuse sans vous laisser dominer par vos blessures d’enfances

 

 

Spread the love

QU’EST-CE QUE LE CLIVAGE ?

Perversion #06 - Le clivage du moi - LES MINISODES - YouTube

Il s’agit d’un mécanisme de défense, théorisée simplement par Mélanie Klein, psychanalyste austro-anglaise du début du XXème. Pour le nourrisson, le sein de la mère se montre tour à tour bon ou mauvais, selon qu’il satisfait ou frustre le désir du bébé. Le principe nourricier lié à la nourriture, en l’occurrence le sein ou le biberon représentant la mère et son sein est clivé en Bon et Mauvais objet.

Les neurosciences apporte un éclairage nouveau, ce n’est pas qu’une histoire de seins, ni de rapport à la mère, mais cela concerne un contexte plus général, approprié ou non aux besoins de l’enfant, et qui engendre un dérèglement Physiologique.

Ce clivage en Bon et Mauvais objet amène l’adulte à adopter plusieurs mécanismes: « je suis une bonne personne » ou  » je suis une mauvaise personne ». Cela s’appelle de l’introjection

Et il bascule facilement de l’un à l’autre.  Il projette ce fonctionnement à Continuer la lecture

Spread the love