Derrière les masques, guérir de nos blessures intérieures

ACCEPTER NOS MASQUES POUR GUÉRIR DE NOS BLESSURES INTÉRIEURES

D’après le concept de lise Bourbeau, nous portons tous des masques et ces derniers sont le reflet de nos blessures intérieures.

Nos interactions dans nos relations parfois réveillent nos blessures . Selon cette étude, nous avons 5 blessures essentielles que nous portons a différents niveaux.

 

  1. LE REJET
  2. L’ABANDON
  3. L’HUMILIATION
  4. LA TRAHISON
  5. L’INJUSTICE

 

LE REJET

Lorsque votre blessure du rejet est activée, vous mettez le masque de fuyant. Celui-ci vous porte à vouloir fuir la situation ou la personne avec qui vous croyez avoir du rejet, par peur de paniquer et vous sentir impuissant. Ce masque peut aussi vous convaincre de vous sentir invisible en vous retirant à l’intérieur de vous-même, en ne faisantrien ou en ne disant rien qui puisse vous faire rejeter davantage par l’autre. Ce masque vous fait croire que vous n’êtes pas assez important pour prendre votre place, que vous n’avez pas le droit d’exister au même titre que les autres.

Le fuyant se fait croire qu4il s’occupe bien de lui-même et des autres pour ne pas sentir les différents rejets vécus.

Celui qui souffre de rejet alimente sa blessure chaque fois qu’il se traite de nul, de bon à rien, de ne faire aucune différence dans la vie des autres et chaque fois qu’il fuit une situation.

Votre blessure de rejet est en voie de guérison lorsque vous prenez de plus en plus votre place, que vous osez vous affirmer. En plus si quelqu’un semble oublier que vous existez, vous pouvez être quand même bien dans votre peau. Il vous arrive beaucoup moins de situations ou vous avez peur de vivre de la panique.

Derrière le fuyant (blessure de rejet) se cache une personne capable d’en prendre beaucoup, dotée d’une bonne endurance au travail.

  • Débrouillarde, douée d’une bonne capacité de créer, d’inventer, d’imaginer
  • Aptitude particulière à travailler seule
  • Efficace et pense à d’innombrables détails
  • Apte à réagir, en mesure de faire ce qu’il fait en cas d’urgence
  • Pas besoin des autres à tout prix. Peut très bien se retirer et être heureuse seule.

L’ABANDON

Lorsque votre blessure d’abandon est animée, vous portez le masque de dépendant. Celui-ci fait devenir comme un petit enfant qui à besoin et qui cherche de l’attention en pleurant, en vous plaignant ou en étant soumis à ce qui se passe, car vous croyez que vous ne pouvez pas y arriver seul. Ce masque vous fait faire des pirouettes pour éviter qu’on vous laisse et pour avoir plus d’attention. Il peut même vous convaincre d’aller jusqu’à vous rendre malade ou d’être victime de différents problèmes pour obtenir le support ou le soutien recherché.

Le dépendant aime faire l’indépendant et dire, à qui veut bien l’entendre, à quel point il se sent bien seul et qu’il n’a besoin de personne.

Celui qui vit de l’abandon nourrit sa blessure chaque fois qu’il abandonne un projet qui lui tenait à cœur, qu’il se laisse tomber, qu’il ne s’occupe pas assez de lui-même et qu’il ne se donne pas l’attention dont il a besoin. Il fait peur aux autres en s’accrochant trop à eux et s’arrange ainsi pour les perdre et se retrouver à nouveau seul. Il fait beaucoup souffrir son corps, se créant des maladies pour attirer l’attention.

Votre blessure d’abandon est en train de se rétablir lorsque vous vous sentez bien, même si vous êtes seul et que vous recherchez moins d’attention. La vie est moins dramatique. Vous avez de plus en plus envie d’entreprendre des projets et même si les autres ne vous appuient pas, vous pouvez continuer.

Derrière le dépendant (blessure d’abandon), se dissimule une personne habile, qui sait très bien faire ses demandes.

  • Sais ce qu’elle veut. Tenace, persévérante dans ses demandes
  • Ne lâche pas quand elle est déterminée à obtenir quelque chose
  • Don de comédienne. Sait capter l’attention des autres
  • Naturellement gaie, enjouée, sociable, elle reflète la joie de vibre
  • Capacité à aider les autres, car s’intéresse à eux et sait comment ils se sentent
  • Aptitude à utiliser les dons psychiques à bon escient quand les peurs sont maitrisées
  • Possède souvent des talents artistiques
  • Bien que sociable, à besoin de moments de solitudes pour se retrouver

 

L’HUMILIATION

Lorsque c’est la blessure d’humiliation qui est éveillée, vous enfilez le masque de masochiste. Celui-ci vous fait oublier vos besoins pour ne penser qu’a ceux des autres en devenant une bonne personne, généreuse, toujours prête à rendre service, même au-delà de vos limites. Vous vous arrangez aussi pour prendre sur votre dos les responsabilités et engagements de ceux qui semblent avoir de la difficultés à respecter ce qu’ils doivent faire , et cela avant même qu’ils ne le demandent. Vous faites tout pour vous rendre utile, toujours pour ne pas vous sentir humilié, rabaissé. Vous vous arranger ainsi pour ne pas être libre, ce qui est si important pour vous. Chaque fois que vos actions ou agissement sont motivés par la peur d’avoir honte de vous ou de vous sentir humilié, c’est signe que vous portez une blessure de masochiste.

Le masochiste se convainc que tout ce qu’il fait pour les autres lui fait énormément plaisir et qu’il écoute vraiment ses besoins en le faisant. Il est excellent pour dire et penser que tout est bien et pour trouver des excuses aux situations ou aux personnes qui l’ont humilié.

Celui qui souffre d’humiliation alimente sa blessure chaque fois qu’il se rabaisse, qu’il se compare aux autres en se diminuant et qu’il s’accuse d’être gros, pas bon, sans volonté, profiteur, etc. Il s’humilie en portant des vêtements qui le désavantagent et en les salissant. Il fait souffrir son corps en lui donnant trop de nourriture à digérer et à assimiler. Il se fait souffrir en prenant sur lui les responsabilités des autres, ce qui le prive de sa liberté et de temps pour lui-même.

 Votre blessure d’HUMILIATION est en voie de guérison lorsque vous prenez le temps de vérifier vos besoins avant de dire oui aux autres. Vous en prenez beaucoup moins sur vos épaules et vous vous sentez plus libre. Vous arrêtez de vous créer des limites pour vous. Vous êtes également capable de faire des demandes sans vous croire dérangeant, voire emmerdant.

Derrière le masochiste (blessure d’humiliation) se camoufle une personne audacieuse, aventurière, possédant de grandes capacités ans beaucoup de domaines, entre autres

  • Connait ses besoins et les respecte
  • Sensible aux besoins des autres, est capable aussi de respecter la liberté de chacun
  • Bonne médiatrice, conciliatrice. Susceptible de dédramatiser.
  • Joviale, aime le plaisir et rend les autres à l’aise
  • Est de nature généreuse, serviable, altruiste
  • Talent d’organisatrice. Sais reconnaitre ses talents
  • Sensuelle, sait se faire plaisir en amour
  • D’une grande dignité, elle manifeste de la fierté

 

LA TRAHISON

Lorsque vous vivez la blessure de trahison, vous portez le masque du contrôlant, qui vous amène à devenir méfiant, septique, sur vos gardes, autoritaire et intolérant à cause de vos attentes. Vous faites tout pour montrer que vous êtes une personne forte et que vous ne vous laissez pas faire ou avoir facilement, en particulier lorsque vous décidez pour les autres. Ce masque vous fait faire des pirouettes pour éviter de perdre votre réputation au point même de mentir. Vous oubliez vos besoins et faites ce qu’il faut pour que les autres pensent que vous êtes une personne fiable en qui on peut avoir confiance. Ce masque vous fait également projeter une façade de personne sûre d’elle, même si vous n’avez pas confiance en vous et que vous remettez en question vos décisions et actions.

Le contrôlant est persuadé qu’il ne ment jamais, qu’il garde toujours sa parole et que personne ne lui fait peur.

Celui qui vit de la trahison entretient sa blessure en se mentant, en se faisant croire des choses fausses et en ne tenant pas ses engagements avec lui-même. Il se punit en faisant tout lui-même parce qu’il ne fait pas confiance aux autres et qu’il ne délègue pas. Ou lorsqu’il le fait, il est tellement occupé à vérifier ce que les autres font qu’il se prive de bon temps pour lui-même.

Votre blessure de trahison est en voie de guérison lorsque vous ne vivez plus autant d’émotions au moment ou quelqu’un ou quelque chose vient déranger vos plans. Vous lâchez prise plus facilement. (Lâcher prise signifie arrêter d’être attaché aux résultats, arrêter de vouloir que tout se passe selon notre planification, cesser de s’accrocher à une pensée du passé). Vous ne cherchez plus à être le centre d’attraction. Lorsque vous êtes fier de vous suite à un exploit, vous pouvez être bien même si les autres ne vous reconnaissent pas. 

Derrière le contrôlant (blessure de trahison), se cache généralement une personne possédant des qualité de chef

  • Par sa force, est habile à se faire rassurante et protectrice
  • Très talentueuse. Sociable et bonne comédienne
  • Possède un talent pour parler en public
  • Aptitude à capter et à faire valoir les talents de chacun en les aidant à acquérir plus de confiance en eux-mêmes
  • Capacité à déléguer, ce qui aide les autres a se valoriser
  • Sait rapidement comment les autres se sentent et dédramatise en les faisant rire
  • Capable de passer à toute vitesse d’un élément à l’autre et de gérer plusieurs choses en même temps.
  • Prend des décisions rapidement. Trouve ce qui lui est nécessaire et s’entoure de gens dont elle à besoin pour passer à l’action
  • Capable de grande performance à plusieurs niveaux
  • Fait confiance à l’Univers et à sa force intérieure. Capacité de lâcher prise complètement

L’INJUSTICE

Lorsque la blessure d’injustice est déclenchée, vous revêtez le masque de rigide qui fait de vous une personne froide, brusque et sèche au niveau du ton et des mouvements. Tout comme votre attitude, votre corps devient rigide aussi. Ce masque fait devenir aussi très perfectionniste et vous fait vivre beaucoup de colère, d’impatience, de critique et d’intolérance face à vous-même. Vous êtes très exigent et vous ne respectez pas vos limites. Chaque fois que vous vous contrôlez, que vous vous retenez et que vous êtes dur avec vous-même, c’est aussi un signe que vous avez mis votre masque de rigide.

Le rigide aime bien dire à tout à chacun combien il est juste, que sa vie est sans problème et il aime croire qu’il a beaucoup d’amis qui l’aiment comme il est.

Celui qui souffre d’injustice favorise sa blessure en étant beaucoup trop exigent avec lui-même. Il ne respecte pas ses limites et se fait vivre beaucoup de stress. Il est injuste envers lui même, car il se critique et a de la difficulté à voir ses qualités et ce qu’il fait de bien. Il souffre quand il ne voit seulement que ce qui n’est pas fait ou l’erreur qui a été commise. Il se fait souffrir en ayant de la difficulté à se faire plaisir.

Votre blessure d’injustice est en voie de guérison lorsque vous vous permettez d’être moins perfectionniste, de faire des erreurs sans vivre de colère ou de critique. Vous vous accordez le droit de montrer votre sensibilité, de pleurer devant les autres sans perdre le contrôle et sans peur du jugement des autres.

Derrière le rigide (blessure d’injustice) se dissimule une personne créative, qui à beaucoup d’énergie, dotée d’une grande capacité de travail 

  • Ordonnée et excellente pour produire un travail qui exige de la précision
  • Soucieuse et très douée pour s’occuper et veiller aux détails
  • Capacité de simplifier, d’expliquer clairement pour enseigner
  • Très sensible, sait ce que les autres ressentent en vérifiant son propre senti
  • Sait ce qu’elle doit savoir au moment opportun
  • Trouve la personne juste pour accomplir une tâche spécifique, et la chose exacte et précise à dire
  • Enthousiaste, vivante, dynamique
  • N’a pas besoin des autres pour se sentir bien
  • Tout comme le fuyant, en cas d’urgence, elle sait quoi faire et le fait elle même
  • Parvient à faire face aux situations difficiles

 

Comme vous l’avez constaté, certaines forces se retrouvent dans plus d’une blessure, ce qui a pour effet de décupler ces dernières.  En regardant derrière vos masques, vous reconnaitrez la personne unique que vous êtes et vos forces seront des atouts extraordinaires pour manifester ce que vous voulez.

LA CRÉATION DE NOS MASQUES EXPRIME LA PLUS GRANDE TRAHISON ENTRE TOUTES, CELLE D’AVOIR OUBLIE NOTRE POUVOIR CRÉATEUR.

Nos blessures nous montrent que nous nous sommes trahis

 

T  RAHISON
R  EJET
A  BANDON
H  UMILIATION
I  INJUSTICE

 

 

 

 

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.